Le Forum Francophone du Priest
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Compte-rendu de concerts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant
AuteurMessage
gibsonboy
Monster of Rock
avatar

Nombre de messages : 323
Age : 38
Localisation : Strasbourg France
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Lun 22 Oct 2007 - 7:27

Allez petite review du concert du 20 octobre 2007 : Laiterie Strasbourg.

Mme m'ayant offert le ticket de concert pour mon anniv', elle vient avec moi pour cette soirée.
Et on peut dire qu'il s'agit de la rentrée des classes pour nous. (eh oui dernier concert en juin avec Muse et ensuite vacances tongue.gif )

Nous arrivons devant la salle vers 19h50 et y a déjà une petite foule d'une 60taine de personnes.
On rentre sur les coups de 20h, 20h05, et on rentre directement dans la salle (on aura croisé un des gratteux de Black Stone Cherry dans la file)

Une fois dans la salle, on voit qu'elle est coupée en deux par un rideau noir qui nous prive des gradins (ca ne durera pas biggrin.gif ).
Le premier groupe VOLBEAT monte sur scene à 20h30.
Deux gratteux dont un chanteur, un batteur (double grosse caisse) et un bassiste. En fond de scene, un back drop au nom du groupe.
Je ne suis pas un grand connaisseur de la musique du groupe, donc désolé pas noté la set list.
Le chanteur arrive, la banane (aux levres et sa coupe de cheveux aussi tongue.gif ). En fait dans une interview dans Rock Hard, j'avais noté qu'il etait grand fan du King Elvis. Ca se voit jusque dans sa tenue vestimentaire (cheveux gominés et banane, et jeans tres 50's avec ourlet tres apparent)
Le mimetisme est present aussi dans la voix, puisque c'est un melange de Elvis et James Hetfield de Metallica (deuxieme periode)
Le set se poursuit assez agreablement avec une reprise assez sympa du "I only want to be with you" de Dusty Springflied en 1964 et popularisé chez nous la meme année par Richard Anthony ("A present tu peux t'en aller"), et au final tres punk.
Par moments, le chanteur, se désaltere pres de la batterie avec une bouteille au contenu marron .
C'est une bouteille de Jack Daniels qu'il fera tourner dans le public. (sympa tongue.gif )
Ce meme public qui au final lui sifflera la moitie de la bouteille, provoquant l'etonnement du groupe sur scene.
Volbeat quitte la scene vers 21h20! Heavy Metal assez carré distillés par des zicos sympathique et au bon esprit assez communicatif. (bonne découverte)

Le ballet des roadies se met en branle et on installe rapidemment le matos des black stone cherry.
Ils montent sur scene vers 21h40.
Ce groupe c'est Mme Gibs qui me l'a fait découvrir l'an dernier par hasard.
L'album n'etait pas trouvable en france, sauf en import....
Bref, les jeunes arrivent sur scene (oui la moyenne d'age du groupe n'exede pas les 20 ans)
et en les ecoutant sur scene, (plus que sur album) c'est pas possible, Zakk Wylde a fait un petit.
Le chanteur a des intonations Wyldiennes et avec son collegue gratteux, il a du passer du temps à regarder et ecouter le Black Label Society.
Donc c'est parti pour une heure de Hard rock Vintage à conssonances Sudistes et bluesy.
Tous les titres de leur seul album sont joués.
Le batteur malgre son jeune age a un jeu tres visuel, qui me fait penser à un mix entre un muppet et John Bonham (il frappe le bougre)
En milieu de show, le deuxieme gratteux demande au public si il y a des amateurs de blues (je leve la main avec d'autres laugh.gif )
et le groupe nous propose un fantastique blues (reprise du génial Muddy Waters) : un bon 1/4 d'heure absolument superbe de feeling. (bravo les petits)
Le chanteur continue de m'étonner par sa voix qui ne vas décidemment pas avec son physique juvenile. Musicalement, ca ressemble terriblement au Black label society.
je pense qu'avec leur deuxieme album, ils trouveront plus leur voix
Le show se poursuit avec Hell and High Water, Rollin On.........
et en dernier morceau, le groupe nous fait "Lonely Train" son single du moment (pas en France sad.gif )

http://fr.youtube.com/watch?v=4r3lz6MOlaU

et en plein milieu, c'est le pretexte aux solos des guitaristes (pour leur jeune age, ils jouent tres bien) et ensuite ils entament le Voodoo Chile du Maitre Hendrix (et leur cover n'a pas a rougir)
et voilà une heure ca passe vite et ils quittent la scene, non sans avoir remercié le public d'etre venu (merci au groupe) et qu'ensuite ils se trouveront au stand merchandising si des fans veulent les rencontrer.
Mais etant en haut des gradins et voulant quand meme jetter un oeil à Mass Hysterie, nous n'iront pas sad.gif
A bientot Messieurs et RDv pour le prochain concert......
Le public qui devait etre environ 200,300 pendant les premieres parties, arrive en masse pour le dernier concert...
22h30, le ballet incessant des roadies reprent et on installe la scene pour la tete d'affiche Mass Hysteria.
La derniere fois que je les avais vu , c'etait en 2001 à Bercy au Tattoo The Planet Fest (avec Slayer, Biohazard.......) et ils m'avaient laissé un bon souvenir, notamment avec le rappel Furia exécuté avec Stephane Buriez chanteur de Loudblast.

23h00, Mouss et sa troupe arrive sur scene et apres une longue intro samplé, c'est parti.
La musique du groupe, au départ fusion, est maitenant calqué sur les formations Néo Metal (Ultra basses, choregraphies des zicos...) bref, c'est pas terrible, mais la bonne humeur du chanteur et la patate des zicos fait passer le tout.....
Par contre ca pogote et ca stage dive à fond (c'est plus de mon age ca tongue.gif )
Beaucoup de titres du dernier album sont passés en revue.
Votre serviteur s'ennuie un peu (apres tout on etait venu pour Black Stone Cherry).
Petit passage rigolo vers la moitié du set quand Mouss demande à une vingtaine de personnes du public de monter sur scene pour y effectuer quelques pas de danses.
Le but du jeu est de proposer des pas de danses pourries dixit le chanteur.
Marrant de voir tout ce petit monde (assez peu agés finalement, proche des 20 ans) danser n'importe comment.
Le set se poursuit, et on arrive à Furia ultime rappel, qui meme sans guest star, passe toujours aussi bien le test de la scene.
et c'est sur cette derniere note que Mme Gibs et moi sortons dans la nuit strasbourgeoise bien froide et regagnons notre home sweet home....

Tres bonne soirée avec deux bons groupes (Volbeat et Black Stone Cherry) et un moment sympa avec Les Mass Hysteria.
Je me souviendrais de ce cadeau d'anniv wink.gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Dim 28 Oct 2007 - 14:11

Killers c'est pas mal du tout, même si on entend pas la basse. E Force c'est pas mal aussi.

ADX ça déchire. :Rock Ban:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Dim 28 Oct 2007 - 15:06

Int a écrit:
Killers c'est pas mal du tout, même si on entend pas la basse. C'est ceux qui chante "Le Fils de la Haiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine"? Si oui, j'aime pas du tout! :lol: E Force c'est pas mal aussi 'Connais pas... Neutral

ADX ça déchire.Un peu, mon neveu! :prière: :prière: :prière: :Rock Ban:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Dim 28 Oct 2007 - 18:38

Quoi? T'aimes pas Killers?

Traaaaaiiiiiitre ! Jte parle plus !

Killers c'est aussi bon que ADX je trouve. J'ai carrément envie d'acheter des albums de Killers (en même temps je les ai vu 2 fois eux...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Dim 28 Oct 2007 - 21:38

Ben en même temps, je n'ai que "Le Fils de La Haiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine"! Donc, si j'm'en tiens à cette chanson, non j'aime pas! Razz
Mais comme je ne suis en aucun cas fermé d'esprit, je vais mener ma 'tite en quête pour parfaire mes connaissances "Killeriennes"! Wink
Let's go! :motorpriest:
Revenir en haut Aller en bas
Maxou
Steeler
avatar

Nombre de messages : 5350
Age : 24
Localisation : Hearst (Canada)
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Dim 28 Oct 2007 - 22:14

cette Page sens le renfermer il a un post de cam dedens!!!!!


Dernière édition par le Dim 28 Oct 2007 - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grinder Man
ADMIN - The Metal Angel
avatar

Nombre de messages : 20288
Age : 52
Localisation : Le coeur au Nord et mon âme à l'ouest...
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Dim 28 Oct 2007 - 22:17

C'est normal, j'ai fusionné deux topics qui parlaient du même sujet..!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxou
Steeler
avatar

Nombre de messages : 5350
Age : 24
Localisation : Hearst (Canada)
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Dim 28 Oct 2007 - 22:19

ah OK j'avais pas remarquer!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Electric eye
avatar

Nombre de messages : 1495
Age : 55
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Mar 30 Oct 2007 - 9:06

SCORPIONS : Paris Bercy , 29/2/84

Grand jour pour les Franciliens. En ce jour béni du 29 février 1984, fut inauguré le Palais Omnisports de Paris Bercy . Je m' y rendis en compagnie de Rem77 et d' un de ses collègues.
Pour cette toute première affiche, les Scorpions y font une halte pour célébrer la parution de leur dernier album en date Love At First Sting qui , à cette époque , fut un immense succès notamment grâce à la ballade Still Loving You. Cela constitue le dernier concert européen.
Dans leurs valises , les Teutons ont emmené les rugueux Irlandais qui se font appeler les Mama's Boys . Fiers de leurs 2 albums Plug It In et Turn It Up , les frères Mac Manus délivrèrent un show torride sans fioritures.

Quelques instants plus tard , les lumières s' éteignirent à nouveau pour signaler l' arrivée des Scorps dans un nuage de fumée après une introduction pour le moins cataclysmique . Coming Home déboula tel un ouragan sur le P.O.P.B et fut aussi enchaîné à Blackout qui reçut un accueil chaleureux de la part du public. Visiblement , le gang de Hannovre n' a pas l' intention d' effectuer de temps mort . En effet , survient Loving You Sunday Morning dans une version apocalytique . Les musiciens sont heureux d' être présents ce soir , sachant qu 'ils inaugurent une enceinte dont on s' apercevra par la suite que l' acoustique ne se révèlera pas excellente.
Deuxième titre du nouvel album : Bad Boys Runnin'Wild . La version proposée fut magnifique surtout au niveau de l' introduction du riff . Klaus Meine semble en voix (il va vite déchanter et ce , dans les deux sens du terme). Le titre achevé , le vocaliste remarqua que dans la fosse , certains spectateurs se bousculaient voire se battaient . Il les somma de stopper immédiatement sous peine d' arrêter le concert qui devait être" considéré comme une fête", tels furent ses propos. 1er incident sans conséquence.
Meine annonça Make It Real d' Animal Magnetism qui fut interprété avec maestria . J' aimé toujours aimé cet album notamment pour ce titre , Don't Make No Promises et Lady Starlight .
Big City Nights , autre nouveau titre met tout le monde d' accord , tant la puissance de feu fut "meurtrière" ce soir-là . Le titre que beaucoup d' aficionados de la guitare survint juste après , puisque Meine s'écria "Coast To Coast !!!!!!!!! " . Il est fort dommage que le Schenk ne fit pas d' apparition comme le firent Meine et Rudolf Schenker lors d' un concert du MSG à l' Hammersmith Odeon de Londres en octobre 83 sur Doctor Doctor d' UFO . Le tout sera immortalisé sur l' album live Rock Will Never Die.
Les notes d' Always Somewhere résonnèrent dans l' arène , provoquant dans le public , une réaction émue , tant ce titre est BEAU . Et puis , le deuxième incident survint . Soudain , Klaus Meine quitta la scène . Interloqués , nous nous demandâmes ce qui se tramait . Pendant ce temps , les quatre autres musiciens poursuivirent la chanson . Et là , il y eut un grand moment d' émotion , nous chantâmes couplets et refrains d' Always Somewhere .Inoubliable !!!!!!!!!!!!!! Le titre achevé , Klaus Meine , après quelques minutes de flottement , revint en s' excusant de la panne vocale dont il avait été victime . Quelques temps plus tard , il sera opéré d' un polype au niveau des cordes vocales. Holiday fut interprété avec son lot d' émotion puisque comme sur le titre précédent , nous prîmes une part déterminante . C'est ailleurs cette version qui fut retenue pour figurer sur le double live World Wide Live qui sortira courant 85.
Le single choisi pour Love At First Sting , Rock You Like A Hurricane , fut , somme toute , interprété dans une version efficace mais classique.
S' ensuivit Can't Live Without You délivré dans une version ultra- rapide enchainé au solo de batterie d' Herman Rarebell qui nous fit état de son talent. Don't Make No Promises suivit de près dans une version particulièrement enlevée . L' autre grand morceau de Blackout , Dynamite , fut exécuté avec une puissance telle , qu ' à son terme , nous fûmes assommés par tant de décibels .
Ce fut ensuite au tour de The Zoo qui s' étira sur plus de 6 mn , titre durant lequel Meine exhorta le public à se manifester encore davantage . Another Piece Of Meat clôtura cette grand'messe dans une magie indescripitible . Le public était aux anges .
Le rappel ne fut pas bien long puisque les cinq Teutons revinrent interpréter Can't Get Enough dans un déluge de décibels.
Voilà pour ce souvenir , grâce bien évidemment au boot récupéré depuis . Disons que nous eûmes l' impression d' assister à un concert émotionnellement très fort , notamment sur Always Somewhere et Holiday
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-sabbath.board-realtors.com/index.htm?sid=92d940bea7
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Ven 16 Nov 2007 - 21:11

REVIEW DU CONCERT DE SONATA ARCTICA
(Lyon 14/11/2007) sold out!

guests : Ride the sky & Epica

19h30: Je fais une entrée (hum!) discrète sur le parking du Tranbordeur ; on m'envoie me garer près de deux doubles bus noirs immatriculés pas de chez nous! Sachant qu'il est interdit de fumer dans la salle et étant en avance , nous en grillons une devant la voiture, ce qui nous permet d'assister, autour des cars, à un va -et- vient intéressant de guitares et de mecs qui s'avèreront être ceux d'Epica, pas moins de trois!
et franchement , ils étaient ! j'ai dû me tenir , malheureusement!
20h : ouverture des portes! il était temps, on s'était rammasé une espèce de neige fondue cinglante!
A l'interieur, toute autre ambiance: il faisait déjà très chaud! La salle est pleine à craquer! A peine dix minutes après notre entrée, le temps de faire un tour d'horizon du public très contrasté de Sonata ( il y avait des gens sans look, en civil, des gothiques, des robes behemothiennes, ce que c'est class quand c'est bien porté ce truc! , des metaleux genre slayer , enfin de tout mais pas de pics , plutôt du noir!) et déjà Ride the Sky, tout jeune groupe allemand formé en 2006, faisait son entrée sur scène, nous délivrant 6 morceaux de son unique album :New protection! Morceaux d'une facture au demeurant assez classique, un heavy mélodique pas encore mature et tombant assez facilement dans les clichés du genre, tout comme le jeu de scène d'ailleurs qui n'enthousiasma pas outre mesure, la salle pleine à craquer qui ne demandait pourtant qu'à se réchauffer après avoir affronté les intempéries! Le chanteur et les autres membres avaient beau nous solliciter pour frapper dans les mains , crier ...ect! Tout le monde était dans l'expectative et attendait une étincelle qui ne vint pas pour mettre le feu aux poudres!
Ce groupe pêche par son manque de maturité , mais , ce qui est plus gênant à mon avis, surtout par son manque d'originalité!

Voici tout de même deux liens pour vous faire une idée!
http://www.spirit-of-metal.com/groupe-groupe-Ride_The_Sky-l-fr.html

http://www.myspace.com/ridetheskytheband


Le temps de changer de banière et de faire quelques calages au niveau du son, soit 10 minutes , et c'est au tour d'Epica de faire son entrée! Alors , là par un phénoméne que seule une pousée d'hormones peut expliquer, la température s'est pris cash une poussée de 10 °, au bas mot! car:



et
pour les mecs!

et

pour les nanas! Donc des remarques du style " P'tain, qu'elle est bo...e!" ont fusé, mais également et je plussoyais, des: " A poil Mark!" lancés par des donzelles! et oui! les lyonnaises, hein!

Enfin , revenons à l'objet de la review, la musique! Epica oscille entre du Nightwish (époque Tarja) et du Within Temptation , parait-il? Et bien, en live ça dépote beaucoup plus que les deux précités , en tout cas! Si je fais abstraction des aspects grand lyriques qui m'énervent autant chez Simone Simons que chez Tarja, cette fille a une voix magnifique quand elle oublie d'en faire trop! Elle a un charisme fou , sans tomber dans la vulgarité! ( je ne peux que comprendre les langues pendantes et les wouuuuu! dont j'ai été témoin! ) Les compositions sont inspirées et très épiques et les 3 gratteux (2 +1 qui se partageait avec les claviers) sont pas des manchots ! La section rythmique est franchement très à la hauteur avec une batterie à vous couper le souffle sur les morceaux de bravour tels Fools of damnation ou Vengeance is mine! Tandis que Mark nous distillait une voix death complètement démente que j'en suis encore comme ça en y repensant! et faisant de superbes duels avec Simone (front contre front, j'en frissonne encore) sur inevitable embrace ou never enough! Bref, une dizaine de morceaux nous on été servis et ils auraient pu en jouer le double , on se serait pas fâchés!

Mais le temps apparti fut vite passé et au bout d'une cinquantaine de minutes , ils nous laissérent sur le c..l, et moi, j'aurait aimé un morceau de plus ...sans Simone, tant les musiciens sont excellents!


leur myspace que ne contient pas les meilleurs ,ni les derniers titres, je trouve!
http://www.myspace.com/epicaband




Après un quart d'heure d'attente qui nous permit de nous repositionner stratégiquement pour la suite des réjouissances et d'assister au changement de matos, aux règlages son/lumières de manière très proche puisque nous étions collés à la régie pour avoir une vue plus globale mais tout de même très proche de la scène ( la salle du Transbordeur est une petite salle! )les lumières s'éteignirent et le batteur, fit son entrée le premier suivi de toute la bande et de Tony avec son anti- look attitude ( un t-shirt blanc à manches longes avec par dessus un t-shirt noir à manches courtes plus sa fameuse chemeise à carreaux rouge et son innénarable baggie battle-dress trousers noir ! ) les autres , très sobres jeans et t-shirts les 5 premiers morceaux, jeans et torses nu les quatre vingt dix minutes suivantes! Il faut dire que l'ambiance et la température allaient devenir démentes!

D'entrée, Tony annonce la couleur! La soirée va se pousuivre dans la bonne humeur! "Bonjou, LYON! Il fayt frrroide diehors, mais ici c'est chaud!"Le groupe attaque avec un son excellent une set list d'enfer : wolf and raven ( compètement exécutive! qui m'a rendue aphone tellement j'ai gue..lé et sur laquelle je me suis ramassé quelques bleus!), broken, don't say a word qui nous est servie avec un break suivi d'un duel guitar clavier mémorable et d'une invitation à entonner , Victoria's secret! La voix de Tony monte en puissance pour atteindre le summum sur My Land (magnifique et chargée d'émotion) suivi de black sheep devil on the wind... des solos et un riff géniaux! puis full moon avec son intro et une voix trop triste et belle , sur laquelle toute la salle chauffée à mort s'est mise à entonner les refrains runaway! runaway!, des putain de frissons !
ont suivi deux morceaux de Unia que j'ai pas pu identifier mais qui étaient planants! Ensuite , Tallulah , d'une beauté transcendée par le live, argh! cette voix! Comme on était un peu tétanisé, pour nous réveiller on nous assène San sebastian reprise en choeur par tout le public (j'achève mes cordes vocales et je me démonte les cervicales en me dévissant la tête !) Arrive ensuite le summum de la déconnade! Tony nous transforme en drum kit en divisant la salle en trois parties ( cymbales, caisse claire et grosse caisse! il s'aseoit sur un tabouret et commence à nous faire exécuter une intro rapidement identifiée: we will rock you qu'il commence à entonner et que le groupe enchaine ! la salle est survoltée et les murs et le sol tremblent! Pas en reste de reprise , ils enchainent avec child in time et un solo su per bien exécuté par le nouveau venu à la guitare ( car il assure cet homme! Jani ..god, désolé mais , il a pas fait unf= faux pas sur sa prestation!
Arrive la fin du concert! glurt! la salle gueule! The Cage! The Cage!The Cage! Premier rappel! we want to play a other! Last drop falls! Ace moment on entend des hystériques hurler " à poil, Tony!" Après Last Drop connue sur le bout des doigts par le public qui reprenait tous les refrains, ça tapait si fort des pieds et des mains que j'avias l'impression de tressauter! l'intro de The Cage au synthé et je me surprend à gueuler, encore , un yeah complètement isolé qui fait se retourner les types dvant nous!! haem ,on se calme! enfin, non tout le monde est chauffé et on a droit à un duel mémorable guitare/synthé/ guitare! Les lumières s'éteignent! on croit la fin venue! ben, non! les revoilà! "on a encore quelque chose à vous dire: paid in fuuuulll! c'est reparti pour quelques minutes de bonheur! Le silence se faitenfin sur scène ! ils sont tous ruisselants et nous aussi! Tony a mouillé sa chemise au point que c'est une serpillère! Tous les membres viennent saluer! le batteur balance 4 paire de baguettes Tony ouvre les bras et nous fait comprendre en les refermant qu'il nous embrasse tous! Puis il jette sa serviette, créant un mouvement assez houleux au point de chute! La salle est en émoi! Que de générosité ( 2 h 15 de préstation non stop!) que de bonheur d'être sur scène! que d'énergie et de conviction dans leur façon de jouer, que de présence et de simplicité sans chichis! Un concert comme je les aime , avec des mecs pas mégalos et talentueux!
00h15
Nous repartons un sourire aux lèvres et du baume au coeur! Heureux d'avoir passé un moment mémorable mais encore trop court! J'aurai aimé entendre the ruins of my life ou replica mais vu la qualité et la durée du concert on ne peut pas leur en faire grief!
Revenir en haut Aller en bas
iron31
Painkiller
avatar

Nombre de messages : 4608
Age : 52
Localisation : Stadium de Toulouse
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Ven 16 Nov 2007 - 21:24

Merci pour ce CR (j'ai vu Epica en tete d'affiche et pour moi c'est exellent), je vois que tu t'es bien eclaté c'est le principal!!!!!
cheers cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Sam 17 Nov 2007 - 11:53

'tain, qu'elle est bonne la chanteuse de Epica lol!

Sinon pour Sonata ça avait l'air pas mal du tout. J'ai plein d'autres priorités avant eux, dommage, parce qu'ils ont pas l'air mauvais dans leur genre.
Revenir en haut Aller en bas
Phil
Electric eye
avatar

Nombre de messages : 1495
Age : 55
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Mer 21 Nov 2007 - 11:40

DEEP PURPLE : Paris Olympia , 18/11/07

Deep Purple aime la France . Cela se voit . Après une tournée intensive en 2006 dans notre beau pays , le Pourpre Profond remet le couvert pour une importante tournée d' automne .
En ce 18 novembre glacial, le groupe fait halte dans ce temple mythique qu'est l'Olympia .
Dans ses valises depuis 2006 , Gillan and Co emmènent Café Bertrand , un groupe français influencé Noir Désir dont le chanteur doté d'une voix rauque , éprouve de sérieuses difficultés à se faire entendre .Les musiciens qui l' accompagnent ne sont ni convaincants ni convaincus de leur fait et proposent un set assourdissant sans titre réellement marquant .
Exit la 1ère partie .
20 minutes plus tard , les lumières s' éteignent de nouveau , provoquant chez le public parisien , une réaction particulièrement enthousiaste . Pictures Of Home déboule sur un rythme d' enfer . Morse exécute le solo magistralement . Par contre , premier souci : Gillan a dû mal à se faire entendre . Paice martèle ses fûts comme un damné , Glover fait vrombir sa basse tandis que Don Airey , dont on ne distingue que la tête grisonnante , exécute le solo avec maestria . Dernier album oblige , le groupe se lance dans une version assez moyenne de Things I never Said suivi d' un de mes titres favoris du Pourpre à savoir Into The Fire d' In Rock . Strange Kind Of Woman permet au combo de se lacher musicalement mais bon , la complicité Gillan / Morse ne s' avère pas être celle avec Blackmore . Ceci est un autre débat . Rapture Of The Deep se fait entendre dans une version tout à fait convenue mais fort sympathique , ma foi .S' ensuit un excellent titre de Who Do We Think We Are , Mary Long interprété efficacement . Le son de la guitare de Morse est particulièrement puissant et le solo réussi .De nouveau , Rapture Of The Deep est de nouveau à l' honneur grâce notamment à l' interprétation de Kiss Tomorrow Goodbye qui , définitivement , n'est pas un titre taillé pour le live . Les notes de Contact Lost résonnent dans l' enceinte olympienne , Steve Morse s' embarquant dans un solo ennuyeux à mourir , sans aucune mélodie ni magie non plus . The Well- Dressed Guitar permet notamment à Airey et à Morse de faire état de leur talent respectif même si l' on sent ce dernier quelque peu émoussé , perdu même sur certains titres si l' on compare avec des prestations précédentes et relativement insatisfait quant à l' exécution de certains de ses soli. The Battle Rages est magistralement exécuté , Gillan tentant , tant bien que mal d'économiser sa voix sur les parties hautes du titre . C'est manifeste : il n'est pas en voix. . Lazy met absolument tout le monde d' accord quant à son interprétation efficace et magnifique .Faisant honneur au premier album où apparut Steve Morse , à savoir Purpendicular , le groupe interprète Loosen My Strings dans une version , somme toute assez décevante , comparée à l' original . Ce titre n'est guère apte à figurer plus longtemps dans la set- list tant il passe difficilement le cap du live . Don Airey introduit Perfect Strangers provoquant dans le public , une joie mesurée . Bonne version de ce titre de l' album de reformation de 84 . S' enchainent ensuite 3 classiques : Space Truckin' où sur les "Come On" Gillan se fait épauler par l' ami Morse au chant , Highway Star , interprété dans une version décoiffante et Smoke On The Water où , je ne sais pas pourquoi le Morse n' a jamais été capable de reproduire correctement l'attaque de ce morceau mythique .
A l'issue de Smoke , le groupe s' éclipse pour revenir 5 minutes plus tard pour interpréter le premier single qui a fait connaître le groupe à savoir Hush . Le groupe , visiblement fatigué, clôt le set avec Black Night où nous décidâmes d'épauler notre brave Gillan , satisfait que le concert touche à sa fin .

Intro
Things I Never Said
Into The Fire
Strange Kind Of Woman
Rapture Of The deep
Mary long
Kiss Tomorrow Goodbye
Contact Lost
The Well -Dressed Guitar
The Battle Rages On
Lazy
Loosen My Strings
Perfect Strangers
Space Truckin'
Highway Star
Smoke On The Water
Hush
Black Night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-sabbath.board-realtors.com/index.htm?sid=92d940bea7
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Jeu 22 Nov 2007 - 20:41

Je vais les voir demain; je sens que je vais m'éclater Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Jeu 22 Nov 2007 - 20:46

Ils passent ou?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Jeu 22 Nov 2007 - 20:55

Ils sont en tournée à travers la France, on arrive sur la fin de la tournée,là. Je vais les voir à Brest
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Jeu 22 Nov 2007 - 21:04

Encore un grand groupe que je me loupe... Neutral

Je compte sur toi pour headbanguer pour moi, pendant Black Night :lol:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Sam 24 Nov 2007 - 0:48

Deep Purple
Brest- Parc des expositions de Penfeld
23 novembre 2007

J'arrive au parc de Penfeld vers 19h15 et il y a déjà un peu de monde. Aucune fouille à l'entrée. Café Bertrand prend possession de la scène à 20h pétantes. La basse et la batterie sont très en avant dans le son, on ne distingue presque pas les guitares. Ca s'arrengera mais j'ai rarement aussi bien entendu un bassiste. Le groupe est chaleureusement accueilli par un public qui n'était pas vraiment là pour lui. Une demi-heure de concert et puis s'en vont, donnant rendez-vous au public au bar après le concert de Deep Purple.
Les horaires sont sacrément respectés se soir car Deep Purple arrive sur scène à 21h pile. Le groupe entame par 4 titres d'affilés sans temps mort: Pictures of home, Things i've never said, Into the fire et Strange kind of woman. Pictures of home passe comme une lettre à la poste, avec ses quelques notes de Child in time à la fin du solo. Ian Gillan est impressionnant sur Into the fire et on sent qu'il atteind ses limites sur ce titre et qu'il donne tout ce qu'il a pour hurler les "into the fiiiire", mais ça passe impeccablement. Après Strange kind of woman, le groupe s'arrête enfin, et devant les applaudissements et la clameur du public, Ian Gillan fait 3 pas en arrière, comme impressionné. Il nous présente le title track du dernier album, Rapture of the deep. Le groupe est en pleine forme, Steve Morse et Ian Gillan, très complices, sont tout sourire; Don Airay assure ce qu'il faut tout comme Roger Glover que je sent plus fatigué qu'au festival des Vieilles charrues en 2005, mais quand même en forme. Quant à Ian Paice, il est tout simplement impressionant: ce type frappe toujours comme aux premiers jours, il n'a de leçons à recevoir de personne, respect.
Mary long et Kiss tomorrow goodbye passent très bien, avec toujours cet échange entre le groupe et le public, tous deux très en forme.
Ian Gillan nous présente Steve Morse qui nous offre un beau solo de guitare suivi de Well dressed guitar. Applaudissements nourris du public.
Arrive pour moi un des grands moments de ce concert: The battle rages on, une chanson que j'aime beaucoup. Malgré une fin légèrement en queue de poisson, cette chanson assez lourde fait du bien à entendre, même si une partie du public semble se demander d'où elle sort. Celà ne l'empêche pas d'applaudir à la fin et d'en profiter pour chanter, avec une semaine d'avance, Happy birthday to you à Roger Glover qui s'incline. Don Airay accompagne illico le public avec son synthé et enchaine sur un mini-solo qui nous amène sur Lazy. Je décroche un poil sur cette chanson; est-ce moi qui ait mis le pilotage automatique, ou le groupe?
Au début de la tournée, Deep Purple jouait alors Loosen my strings, mais ce soir, nous avons droit à Sometimes I feel like screaming, également tirée de Purpendicular. Steve Morse est très concentré sur les arpèges d'intro, mais se détend un peu sur le reste de la chanson, sans se lâcher complètement. Un micro supplémentaire est amené sur scène pour cette chanson, et Steve Morse et Roger Glover se le partagent afin d'épauler Gillan sur le refrain. Peine perdue, on les entend à peine. Une bien belle chanson, mais je ne suis pas sûr qu'on la retrouvera sur toutes les tournées.
Les lumières se tournent ensuite vers Don Airay qui nous gratifie d'un solo assez classique, commençant par quelques notes de Mr.Crowley (Ozzy Osbourne) et terminant par un "Ils ont des chapeaux ronds, vive les Bretons" qui fait bien sûr réagir le public. Le solo enchaine évidemment avec l'inévitable Perfect strangers, parfaitement jouée. Ce titre est toujours aussi efficace et les lights sont bien travaillés dessus.
C'est parti pour le trio final avant le rappel: Space truckin', Highway star et Smoke on the water. Le public est à fond et le groupe, porté par cette ambiance, donne tout ce qu'il a. Lorsqu'arrive Smoke on the water, je me dis que Steve Morse va nous faire une intro à rallonge, mais non, il entame presqu'aussitot LE riff. Vers la fin du solo, je vois Ian Gillan se tourner vers Paice et Glover pour leur faire un petit signe en direction du public. Les deux acquiècent d'un signe de tête; Gillan a décidé de nous faire chanter et Brest chante avec joie "Smoke on the waaaater, and fire in the sky". Le groupe quite la scène mais revient 2 minutes plus tard pour les rappels. Ca commence avec Hush, qui passe très bien sur scène mais que je verrais bien remplacé par un autre classique de Purple. Ian Paice nous gratifie d'un solo de batterie pas très long, mais impressionant. Le bougre a vraiment son style à lui, et malgré ce qu'on pourrait croire en le voyant, il n'a rien perdu de sa frappe. Chapeau bas M.Paice.
Roger Glover nous fait ensuite un petit solo de basse et entame la ligne de Black night. Lorsqu'il entend le public chanter également cette ligne de basse, il s'arrête, laissant la salle continuer avec la batterie de Ian Paice. Black night vient donc clôturer une superbe soirée.

Ce soir, tous les éléments étaient réunis pour que la soirée soit réussie: un groupe très en forme et un public qui ne l'était pas moins, dynamisant ainsi le groupe.
En ce 23 novembre, dans la froideur brestoise, le parc de Penfeld était chaud bouillant.
Merci messieurs.

Track-list:
Pictures of home
Things i've never said
Into the fire
Strange kind of woman
Rapture of the deep
Mary long
Kiss tomorrow goodbye
Guitar solo/Well dressed guitar
The battle rages on
Lazy
Sometimes I feel like screaming
Keyboards solo
Perfect strangers
Space trucking
Highway star
Smoke on the water
Hush (+ drums solo)
Bass solo
Black night
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Sam 24 Nov 2007 - 0:52

Bon! C'était bien alors? lol!
Content que tu ais passé une très bonne soirée! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Sam 24 Nov 2007 - 0:53

ARGH! quelle chance! ça devait être mémorable en effet!

Merci pour les deux review de concert , Phil et Ronnie! flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Sam 24 Nov 2007 - 1:25

J'ai relu la chronique de Phil après la mienne, et c'est dingue comment 2 concerts d'un même groupe à quelques jours d'intervalle peuvent être différents. Là, on a Deep Purple à l'Olympia, salle mythique, qui donne un concert moyen et le même Deep Purple, au fin fond de la Bretagne, qui donne un concert génial.
Revenir en haut Aller en bas
SAHB
Johnny B. Goode


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Mer 28 Nov 2007 - 18:07

4ème essai, j'ai du foutage de GU..... en direct par ma cousinette adorée!!

DEEP PURPLE
ORLEANS LE 26/11/07


LONG LIVE DEEP PURPLE :ban: :Robby:

Salut à tous,
Un petit coucou pour vous parler du concert de DEEP PURPLE que j’ai eu la chance de voir hier au soir au zénith d’Orléans.
Un conseil si vous allez voir un concert dans cette salle, arrivez à l’heure !!
Je suis arrivé à 20h10 environs pour vingt heure, sal……. De GPS, résultat, Café Bertrand, qui assurait la première partie, avait déjà commencé son show. En plus, il y avait tellement de monde, que j’ai eu un mal de chien à me glisser dans la fosse.
Au final, je n’ai aperçu le groupe qu’une dizaine de minutes !
Par contre, ce que j’ai entendu, m’a ravi les oreilles, des musicos bien en place, un bon chanteur, une musique efficace, des titres qui accrochent sans problème ! Le tout, joué par des types qui n’ont apparemment pas la grosse tête.
Leur style, un mélange de Noir désir, avec une touche de Matmatha et un peu de tonalité à la Higelin pour le chanteur. Je vous conseille leur album, « Les airs empruntés »
Pour le peu que j’en ai entendu et surtout vu, ils ont terminé à 20h30, j’ai été très séduit !
Donc, s’ils passent dans vos contrés ! BANZAÏÏÏÏÏÏÏÏÏ !!!!

21h00, la lumière s’éteint et les monstres sacrés apparaissent !
Avant de commencé, petit historique :
Je les ai déjà vu deux fois, la dernière à Bercy, je ne sais plus quelle année, pour la tournée « The House of Blue Light ».
Là, j’avais été super déçu et super en colère, le groupe ne s’entendait plus, chacun faisant sa petite démonstration et se moquant éperdument de ce que ressentait les fans, c’était naze !
Le pire, c’est qu’au premier rappel, le sieur Blackmore est arrivé seul dans le noir, a attaqué l’intro de Smoke on the water et que lorsque les spot se sont allumés, voyant qu’il était seul, il est rentré dans les loges et les lumières de Bercy se sont rallumées sous les hurlements et les insultes des fans en colères et il y avait de quoi !
Inutile de dire que depuis cette époque, il ne fallait pas me parler de concert de DEEP !!!
J’avoue que l’avis de certaines personnes sur ce site a fait pencher la balance pour que je me déplace !
21h00 donc la scène s’illumine, le groupe apparaît, Glover Airey et Morse ont l’air en grande forme, Paice lui a pris du poids, je ne l’avais pas reconnu, à l’inverse Gillan en a perdu et il a une coupe de cheveux beaucoup plus courte, il me fait penser à P. Perret !
Je ne vous citerais pas tout les titres joués je ne m’en souvient plus !! Il vieilli le Serge !!
Le jeu de scène était sobre mais efficace, essentiellement de l’éclairage et deux écrans de part et d’autre de la scène qui permettaient de voir les musiciens à l’œuvre sans problème, bonne initiative pour une salle comme celle-ci !
Dés le premier morceau, on sent tout de suite que les membres du groupe son heureux de jouer ensemble, c’est de bonne augure !
Par contre, gillan semblait avoir quelques difficultés avec sa voix, cela a duré environs sur deux morceaux, car ensuite………………
Festival durant deux heures, vraiment du pur bonheur, ils nous ont enchaîné les standards les un après les autres, beaucoup de titres de machine Head, Highway Star, Lazy, Space Truckin', nous avons eu également droit à Black night, Perfect stranger, Rapture of the Deep,
Smoke and the water, sans rappel s’il vous plait!!! Elle est pas belle la vie!!! Cette liste n’est pas exhaustive, j’en oublie sûrement !
Le tout agrémenté de solo en tout genre, mais sans que cela ne devienne gonflant ! Nous avons eu le droit au duo vocalises / guitare, je vous le disais qu’une fois chaud, le père Gillan il assure, un solo de Paice sobre mais efficace, Steve Morse nous a sorti toute sa classe, et elle est grande, en fait chaque musicien nous a enchanté avec son instrument. En rappel, et croyez moi, c’était un vrai rappel, avec des fans qui poussent fort et qui donnent de la voix, nous avons eu, si ma mémoire est bonne, Hush en version longue et chantée en cœur par le public na..nananana….nananana…nananana…nanana....nanana Hush !! Et dans la foulée….. Black night, je crois !!
En conclusion, un super concert, je ne regrette pas mes 2h30 de route et mon manque de sommeil que je ne sens absolument pas d’ailleurs !

Donc, si DEEP PURPLE passe près de chez vous c’est comme Café Bertrand !! BANZAÏÏÏÏÏ
C’est encore mieux s’ils sont ensemble !!
J’espère que vous ne vous êtes pas endormis en lisant ce « petit » message.
Bonne nuit tout le monde !!
Amitiés
Serge (SAHB)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ptitbouchon
MODO - She's The Devil's Child
avatar

Nombre de messages : 20272
Age : 48
Localisation : Liège
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Mer 28 Nov 2007 - 18:26

T'EST BEN MON COUSIN ADORE I love you , t'as réussi cheers Razz Razz ....
à me faire bien rire sur le coup .......mais à m'en rajouter une couche (que Chantal, Phil, Ronnie ...bouuuuuu je les détete Wink ) sur les boules que j'ai de les avoir râté Mad Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad 😡 😡

edit>>>me pose pas de questions de suite de suite sur Cafee Bertrand, ch'a pas eu le temps découter encore Embarassed

_________________

Judas Priest - Priest Feast - 23/06/08 - Philipshalle - Düsseldorf
Judas Priest - Priest Feast - 27/06/08 - Graspop Metal Meeting - Dessel
Judas Priest - Priest Feast - 21/03/09 - Zénith - Paris
Judas Priest - Priest Feast - 22/03/09 - Forest National - Bruxelles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Guitargod
ADMIN - THE SINNER
avatar

Nombre de messages : 13623
Age : 31
Localisation : Liège (Belgique)
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Mer 28 Nov 2007 - 21:34

Bin tout le forum aura vu DP cette année !!!
L'an prochain il faut se dire que ce sera pour Judas Priest!!! Ca va être la folie!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guitargod.skyblog.com
Grinder Man
ADMIN - The Metal Angel
avatar

Nombre de messages : 20288
Age : 52
Localisation : Le coeur au Nord et mon âme à l'ouest...
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Mer 28 Nov 2007 - 21:37

Pour le Priest on ferra un compte rendu commun... !!!!lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   

Revenir en haut Aller en bas
 
Compte-rendu de concerts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ATTENTION] le compte-rendu de l'autopsie de Michael Jackson circulant sur le net est faux
» AC/DC - NICE LE 15/06/2010-COMPTE RENDU.
» MON COMPTE RENDU THEATRE
» JEAN-PHILIPPE SMET au théâtre : compte rendu
» petit compte rendu SOCHAUX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Judas Priest :: En Général :: La Musique en général-
Sauter vers: