Le Forum Francophone du Priest
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Compte-rendu de concerts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant
AuteurMessage
the-hellrider
Tyrant
avatar

Nombre de messages : 782
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Sam 17 Nov 2012 - 15:04

wa je suis jaloux !! j'aurais bien aimé y aller à ce concert, surtout pour Morbid Angel...
Kreator je les ai vu cet été, c'était très chouette mais on a l'impression d'assister à un show ultra millimétré, avec Mille qui en fait des tonnes, mais bon musicalement ça assure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NiDieuNiMaitre
Killing Machine
avatar

Nombre de messages : 500
Localisation : right in the middle of nowhere (France)
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Dim 18 Nov 2012 - 21:25

kisslolo a écrit:
Concert Stonerider / Europe transbordeur Lyon le 14/11/2012

...,et d'entrée le monsieur tete en l'air s'aperçoit qu'il a oublié son billet a la maison et hop ,la carte bleue chauffe et par chance ,il reste encore quelques places !
.....

Enorme!

kisslolo a écrit:

superbe chanteur avec une sublime voix et un tres bon frontman tres loin du chanteur pour mininettes des années 80 !


Dans un sens, le fait d'être restés en tête des charts leur a peut-être porté tort à l'époque. Je me souviens du Top 50, ils y étaient restés longtemps. Du coup, ça les mettait à égalité avec Stéphanie de Monaco.

Merci pour les compte rendus, Kisslolo!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo
Steeler
avatar

Nombre de messages : 5499
Age : 50
Localisation : la tour du pin 38
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Mar 20 Nov 2012 - 19:50

Battle Beast /Sonata Artica le 19 novembre 2012 transbordeur Lyon

Battle Beast en entrée de cette soirée ,apres un superbe album et une tournée en premiere partie de Nightwish et la tres belle prestation a la halle Tony Garnier en avril dernier ,le groupe ouvre ce soir pour Sonata Artica ,le groupe a perdu sa voix Nitte Valo , la perte est terrible car sur disque et sur scene la dame etait bluffante ! Noora Louhimo est la remplaca nte ,lourde charge ,le groupe déboule avec justice and métal ,le groupe a toujours la meme peche et ça joue bien ,The Band of the Hawk et Armageddon Clan suivent !et me direz vous la nouvelle comment s'en sort t'elle ? joker !Cyberspace jouissif et steel et son refrain entetant maintienne le rythmne ,Iron Hand et victory font admiré le talent des musiciens ,un petit solo et Enter the Metal World clot le show de 45 minutes ,conclusion le groupe quoique tres jeunes et tres doués et montre que l'avenir leur appartient mais ,il y a un mais ... Noora Louhimo n'est pas du meme calibre que Nite et c'est la que le bas blesse ,le groupe dit qu'ils vont franchir un cap avec elle ,j'ai peur du contraire et les reactions de pas mal de personne du public apres le set ne sont favorable ! de la voix ,mais elle singe Nite et n'a pas le meme coffre et niveau communication ....c'est le guitariste et le bassiste qui parle c'est dire ...mon plaisir a été en partie gaché !


1.Justice and Metal
2.
The Band of the Hawk
3.
Armageddon Clan
4.
Cyberspace
5.
Steel
6.
Iron Hand
7.
Victory
8.
Guitar Solo
9.
Enter the Metal World

Sonata Artica arrive a 21h15 avec Only the Broken Hearts (Make You Beautiful) superbement interprété ,n'etant pas un enorme fan du groupe ,je découvre leur préstation live ,7 titres du nouvel album sont joué ce soir ,l'ayant bien aimé je suis content ,Alone In Heaven ,Losing My Insanity ,Shitload of Money ,The Day et I Have a Right qui conclu la premiere partie prennent de l'ampleur sur scene !
la partie acoustique débute par le tres beau Tallulah ,The Dead Skin est plus quelconque ,et la tres belle version de Wanted Dead or Alive de Bon jovi conclu cette partie .
les classiques comme Replica et FullMoon font merveilles ,Cinderblox du dernier opus et un véritable délice et le showse conclu par Don't Say a Word ,tres bon show tres bon chanteur ,musiciens appliqués et heureux d'etre la ,mais et oui encore un mais .... 1h35 c'est un peu court et on reste sur notre fin ! 2 ou 3 morceaux de plus auraient les bien venu ! ne boudons pas notre plaisir ,ce fut une belle soirée !


Intro
(Wildfire, Part: III )
1.
Only the Broken Hearts (Make You Beautiful)
2.
Black Sheep
3.
Alone In Heaven
4.
Losing My Insanity
5.
Broken
6.
The Gun
7.
The Day
8.
I Have a Right
acoustic
9.
Tallulah
10.
The Dead Skin
11.
Wanted Dead or Alive
(Bon Jovi cover)
12.
Paid in Full
13.
Shitload of Money
4.
Replica
15.
FullMoon
16.
Cinderblox
17.
Don't Say a Word
(w/ Vodka Outro)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grinder Man
ADMIN - The Metal Angel
avatar

Nombre de messages : 20294
Age : 52
Localisation : Le coeur au Nord et mon âme à l'ouest...
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Dim 9 Déc 2012 - 18:18

Hier soir à Valenciennes... Excellent concert comme d'hab, Andy Powell était très en forme et toujours aussi gentleman...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HM²
Hellion
avatar

Nombre de messages : 2094
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Jeu 31 Jan 2013 - 22:42

Bon bah vendredi je suis allée voir Clutch à la Maroquinerie et bon sang le groove de ce groupe est imparable. Maintenant j'ai des courbatures comme si j'avais fait un stage de commando, et j'ai l'impression que je vais tout exploser à mes exams (soit deux illusions pour le prix d'une).
Les fans de blues et de stoner, surtout ne les ratez pas au Hellfest !
Voilà, j'ai rien à dire d'autre.

Video du concert :



Nouveau morceau :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BDC Iron
Hellrider
avatar

Nombre de messages : 4084
Age : 37
Localisation : Soligny-la-Trappe (61)
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Ven 1 Fév 2013 - 2:26

Effectivement sympa. Ca dependra du moment auquel ils passeront au Hellfest mais sinon j'irai voir Smile Merci pour ce compte rendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.roudoudou.com/iron/
Grinder Man
ADMIN - The Metal Angel
avatar

Nombre de messages : 20294
Age : 52
Localisation : Le coeur au Nord et mon âme à l'ouest...
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Ven 1 Fév 2013 - 13:23

Oui, pas mal du tout... Je vais creuser... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo
Steeler
avatar

Nombre de messages : 5499
Age : 50
Localisation : la tour du pin 38
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Jeu 4 Avr 2013 - 18:06

Seven Kingdoms/ Amaranthe /Stratovarius , Ninkasi Kao, Lyon le 03 avril 2013

3 groupes au programme de ce soir au Ninkasi ,Seven Kingdoms ouvre les hostilité a 19h 30 ,groupe americain de power métal avec chanteuse ,le groupe est bien en place est nous délivre une belle prestation ,du power métal classique ,pas d'une grande originalité mais vu le nombres de formation dans ce style pas évident de se démarqué ,mais les musiciens connaissent leur affaires et ont passent un bon moment ,la chanteuse a une belle petite voix ,petit bénol sur sa prestance scenique qui manque d'épaisseur ,mais la belle Sabrina va revenir plus loin dans ce contrendu !!! le set dure 45 bonne minutes ! premiere surprise et interogation car 30 minutes etait prevu ,Amaranthe ou strato ont un probleme ?
20h 30 Amaranthe arrive ,premier constat pas de clavier puisque c'est le guitariste qui s'y colle et qu'il ne peu etre a 2 endroit ,donc tous est samplé et cela franchement ça ne le fait pas sachant que les claviers ont une grande place dans leur musique ! il y a une grande attente du public sur ce groupe pas déplaisant a écouté sur disque et voir comment les 3 voix vont se melés !
premier constat le chanteur au role de la voix clair a beaucoup de mal ,peu de voix et quand il force c'est faux ,le deuxieme a la voix growl/grunt s'en sort tres bien et ferait les beaux jours d'un bon groupe d'un métal plus extreme ! le premier se termine et toujour pas d'Elize ,deuxieme et pas plus de chanteuse ,le public peut heureux squante son nom ,le groupe est completement perdu ! finalement le chanteur a la voix clair tente de prendre le role de leader ,mais il n'a pas la carrure pour cela et son de rappeur fait frémir ,enfin il annonce que la chanteuse et malade et donc sans elle ! le show essaie de se poursuivre mais le public veut Elize , le show s'arrete et vont la cherché ,elle arrive en jogging ,grosse lunette de soleil ,fait un signe et repart ,le show et mort ! la chanteuse de Seven Kingdoms vient les aidés pour les 2 derniers titres et invite au passage une ado du public ,30 minutes et prefere conclure ! le pire show que j'ai assisté ,une masquarade sans nom ,sans elle le groupe est fantomatique ,le chanteur est mauvais et l'embauche d'un clavier est urgent car tous au samples c'est ridicule a oublié d'urgence et une revanche nous est du !!!!!!!!!!!!!
21h30 Stratovarius s'invite sur scene ,le son est un peu brouillon , 7 titres du nouvelle album sont joué ce soir avec pour la premiere fois If the Story Is Over certainement en excuse pou l'annulation du show en 2011 ,bon concert ,musiciens appliqués ,bon chanteur ,c'est un bon moment ! que demandé de plus ,juste un show plus long ,seulement 1h30 !

Seven Kingdoms

1.
After the Fall
2.
Forever Brave
3.
Flame of Olympus
4.
Symphony of Stars
5.
Fragile Minds Collapse
6.
The King In The North
7.
Into the Darkness


Amaranthe

1.
Invincible
2.
Automatic
3.
The Nexus
4.
Burn With Me
5.
It's All About Me
6.
Amaranthine
(With Sabrina Valentine)
7.
Hunger
(With Sabrina Valentine and some teen girl)


Stratovarius


Intro
1.
Abandon
2.
Speed of Light
3.
Halcyon Days
4.
Eternity
5.
Dragons
6.
Drum Solo
7.
Stand My Ground
8.
Under Flaming Skies
9.
Fantasy
10.
Bass Solo
11.
Destiny
12.
Eagleheart
13.
Keyboard Solo
14.
Black Diamond
Encore:
15.
If the Story Is Over
(Live Premiere. Guitar, … more)
16.
Unbreakable
17.
Hunting High and Low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo
Steeler
avatar

Nombre de messages : 5499
Age : 50
Localisation : la tour du pin 38
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Jeu 4 Avr 2013 - 18:07





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BDC Iron
Hellrider
avatar

Nombre de messages : 4084
Age : 37
Localisation : Soligny-la-Trappe (61)
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Jeu 4 Avr 2013 - 22:33

Putain ca craint quand même pour Amaranthe, même si je ne connais pas, c'est carrement abusé ce qu'ils ont fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.roudoudou.com/iron/
the sentinel
Hellion
avatar

Nombre de messages : 1966
Age : 48
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Ven 5 Avr 2013 - 15:28

Amaranthe je ne connais pas mais vu la chronique ça donne pas envie il aurait mieux fallu annuler!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo
Steeler
avatar

Nombre de messages : 5499
Age : 50
Localisation : la tour du pin 38
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Mer 10 Avr 2013 - 18:43

Shadowside /Gamma Ray /Helloween ,le 8 avril 2013 ,L'Olympia Paris

Lieu mythique pour la date Parisienne pour le hellish rock part II , lieu atypique pour un concert de métal ,et vraiment belle salle !
la salle se rempli doucement quand Shadowside débute leur prestation ,les 2 premiers titres ont du mal a décollé ,la suite est bien meilleur ,musiciens appliqués , 35 minutes sympa pour commencé la soirée , le groupe Bresilien se fend d'une belle cover de Motorhead "ace of spades" ,la chanteuse se défend malgré un chant assez linéaire !

1.
I'm Your Mind
2.
A.D.D.
3.
Highlight
4.
Hideaway
5.
Ace of Spades
(Motörhead cover)
6.
Gag Order
7.
Waste of Life
8.
Angel With Horns

Gamma ray débarque sur scene a 20h15 avec Anywhere in the Galaxy intrepreté de belle maniere ,le son est clair ,Kai est tres en voix ,c'est un bonheur ,le groupe s'amuse ,Men, Martians and Machines suit de belle façon ,le sublime The Spirit ,puis Dethrone Tyranny vitaminé,Kai Hansen et Henjo Richter nous délivrent de tres beaux solos ,Dirk Schlächter et Michael Ehré assurent une rythmique de plomb ! Kai communique beaucoup avec le public avec quelques mots en Français ,Master of Confusion et Empire of the Undead du ep sortie dernierement sont deux belles pieces en live ,Empire of the Undead tres époque walls of est une tuerie , Empathy que j'adore est une merveille ,Rise n'est pas en reste !Henjo Richter nous fait un petit solo de guitare avant que le groupe reparte a 100 a l'heure avec Future World sous les vivas de la foule , To the Metal conclut le set ,le groupe revient sur un Send Me a Sign de folie ,1h05 de pur bonheur ,passé a vitesse grand v ,quel dommage que se soit si court ! j'adore Gamma ray et Kai Hansen et la j'ai été gaté ,superbe prestation et quel voix ! merci ,merci ,merci !

1.
Anywhere in the Galaxy
2.
Men, Martians and Machines
3.
The Spirit
4.
Dethrone Tyranny
5.
Master of Confusion
6.
Empire of the Undead
7.
Empathy
8.
Rise
9.
Guitar Solo
(by Henjo Richter)
10.
Future World
(Helloween cover)
11.
To the Metal
Encore:
12.
Send Me a Sign

c'est au tour d'Helloween de s'invité sur scene avec Wanna Be God joué derniere le rideau jusqu'a l'arrivée des guitares , ce morceau passe finalement tres bien en live , Nabataea de tres belle facture suit et ce titre prend encore de l'embleur en concert comme tous les titres du dernier album ,Eagle Fly Free et Straight Out of Hell sont de pur merveille ,Daniel Löble et Markus Grosskopf assurent un tempo de feu ,Markus arrangne le public ,le groupe a l'air de beaucoup s'amusé ,meme Michael Weikath est jovial !
Andi Deris donne de la voix et assure de tres belle maniere , Where the Sinners Go que je n'aime pas du tout suit ,Deris fait participé le public ,Waiting for the Thunder est une belle sucrerie en live ,elle passe avec bonheur ,un Steel Tormentor de tonnerre enflamme le public ,Michael Weikath et Sascha Gerstner se partagent les solos ,net avantage a Sascha bien plu appliqué et inspiré que son ainé ,Daniel Löble delivre un bon solo de batterie ,meme si j'aurais préféré un titre de plus que cette belle demonstration !I'm Alive relance la machine ,puis Live Now!et la participation du public façon Paul Stanley orchestré par un Deris qui connait ses classiques !
Hold Me in Your Arms ralenti le tempo et offre un moment plus calme a un public bouillant !If I Could Fly ne je n'affectionne pas plus que ça ,a du mal a me seduire ,Hell Was Made in Heaven a plus de succes avant de finir sur un Power repris a plein poumon par une salle tres sold out !
le groupe reviens avec Are You Metal? et terminé le show d'Helloween par un Dr. Stein délirant !
la partie avec Kai peu commencé ,Halloween debute sous les hourras de l'Olympia ,le public est heureux ,quel bonheur de les voir ensemble ,How Many Tears avec Kai au chant rappel beaucoup de souvenir pour ce terminé par Heavy Metal (Is the Law) !
I Want Out voit déboulé Gamma ray pour conclure cette tres belle soirée ! que retenir ,le plaisir que aussi bien Gamma ray que Helloween ont fait un tres bon show et le plaisir que les groupes ont pris avec nous ! l'esprit de camaraderie entre eux , et de voir Kai et Michael bras dessus ,bras dessous !
une petite preférence pour le show de Gamma ray mais cela n'engage que moi ,a refaire tres vite ! merci !

1.
Wanna Be God
2.
Nabataea
3.
Eagle Fly Free
4.
Straight Out of Hell
5.
Where the Sinners Go
6.
Waiting for the Thunder
7.
Steel Tormentor
8.
Drum Solo
(Dani Löble)
9.
I'm Alive
10.
Live Now!
(extended)
11.
Hold Me in Your Arms
12.
If I Could Fly
13.
Hell Was Made in Heaven
14.
Power
Encore:
15.
Are You Metal?
16.
Dr. Stein
Encore 2:
17.
Halloween / How Many Tears / Heavy Metal (Is the Law)
(with Kai Hansen)(Included a bass solo by Marcus Grosskopf)
18.
I Want Out
(with Gamma Ray)(extended)





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo
Steeler
avatar

Nombre de messages : 5499
Age : 50
Localisation : la tour du pin 38
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Mer 10 Avr 2013 - 18:45



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo
Steeler
avatar

Nombre de messages : 5499
Age : 50
Localisation : la tour du pin 38
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Mer 10 Avr 2013 - 18:47



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo
Steeler
avatar

Nombre de messages : 5499
Age : 50
Localisation : la tour du pin 38
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Mer 10 Avr 2013 - 18:49





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo
Steeler
avatar

Nombre de messages : 5499
Age : 50
Localisation : la tour du pin 38
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Mer 10 Avr 2013 - 18:53



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the-hellrider
Tyrant
avatar

Nombre de messages : 782
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Jeu 11 Avr 2013 - 17:28

Kai Hansen dans Unisonic avec Michael Kiske, Gammaray joue sur scène avec Helloween... Bordel ils la font quand la reformation du line up classique ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo
Steeler
avatar

Nombre de messages : 5499
Age : 50
Localisation : la tour du pin 38
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Ven 26 Avr 2013 - 17:59



Rammstein / DJ Joe Letz 24 avril a Lyon Tony Garnier

N'etant pas un fan ultime de Rammstein ,et l'allemand une langue inconnu pour moi ,je me garderais bien de faire une review détaillé du show ,c'est pour cela que je laisserais radio métal signé ce contre rendu du concert !
juste quelques impressions du show ! la premiere partie fut un calvaire pour la majorité du public ,et le rendu de radio métal est tres gentil pour le dj !
Musicalement ,j'aime sans plus Rammstein ,mais grace a la persuasion de mon ami Domm ,qui n'en a dit que du bien et de sa description de show spectaculaire ,je me suis laissé tenté ,et coup reussi ,grand spectacle ! Bon Rammstein a tous piqué a Kiss ,de l'entrée sur scene ,explosions ,confettis ,plateforme etc ... mais en 20 fois plus grand !!! ça joue bien c'est vivant ,pleins d'humour , de sexe et bien plus actuel que le meme show Kissien repété a l'infini depuis 1977 et on passe vraiment un tres grand moment ! mon seul regret et que les guitaristes ne jouent qu'en rythmique et qu'aucun solo ne viennent illuminé les titres ! merci mon Domm !




Live Report

Rammstein : dans les flammes de l’âge industriel









L’indus à l’abattoir. Construite à l’époque du grand boom industriel du début du XXe siècle, d’abord usine d’armement lors de la Première Guerre Mondiale puis marché aux bestiaux et abattoir, la Halle Tony Garnier est évidemment le meilleur endroit, à Lyon au moins, pour accueillir la venue de Rammstein, sa musique industrielle et son esthétique martiale (et aussi certaines thématiques un brin « bestiales »).
Sa tournée Made In Germany, célébrant l’histoire du groupe en parallèle de la sortie de son best-of en 2011, appartenant au passé, les fiers Teutons reviennent envahir la capitale de la Résistance où les Lyonnais sont prêts (cette fois) à accueillir les Allemands à bras ouverts. Et ils reviennent aussi avec un nouveau spectacle (même s’il s’intitule encore Made In Germany…), différent donc de celui qu’on a pu voir en 2012 à Paris, mais plus encore de celui dans la même salle en 2009 qui n’avait pas laissé un souvenir sans tâche.
C’est d’ailleurs à ce concert de 2009 qu’on pense quand on vient au chapitre de la première partie, car, à l’époque, le groupe qui occupait cette fonction, c’était Combichrist qui avait, où qu’ils aillent, laissé une marque profonde dans l’esprit du public, certains considérant encore aujourd’hui qu’il est difficile désormais d’occuper cette place sur l’affiche. Et quelle n’est pas notre surprise de retrouver ce nom… à travers celui de Joe Letz, batteur du combo électro-indus américain, qui est là avec sa casquette de DJ.

Artistes : Rammstein – DJ Joe Letz
Date : 24 avril 2013
Salle : Halle Tony Garnier
Ville : Lyon
Un DJ set avant un concert d’indus, pourquoi pas puisque, même si Rammstein paraît plus appartenir au public metal, il n’est pas impossible que l’électro ait pu en mener d’autres à leurs beats martiaux. Mais là, mis à part quelques rares teufeurs épars dansant d’un pied sur l’autre, on se demande qui a vraiment pu apprécier ce qu’avait à offrir le sieur Letz, c’est à dire une demi-heure de mix… sur du Rammstein. Mais pas que la musique. L’iconographie de Rammstein y passait aussi avec, en premier lieu, le logo des Allemands projeté en gros, ou en plus petit en une myriade d’exemplaires, tournoyant dans un sens, dans l’autre, dans tous les sens, immobile avec zoom, en vert, en rouge, en jaune… Avec parfois d’autres images elles aussi sorties du fond de commerce de la tête d’affiche issues de l’imagerie totalitaire germanique.



Ce soir, le vrai maître de l’électronique, s’appelait Flake.
Du Rammstein en première partie de Rammstein pour patienter en attendant Rammstein… Le concept avait de quoi être bien traité pour souligner et glorifier en préambule la puissance du groupe sur la masse de ses fans. Mais cela a surtout souligné l’impatience de ces derniers à voir leurs héros débarquer. Car passé le premier impact causé par la simple reconnaissance des extraits de la formation allemande mixés au rythme d’un « What The Fuck Is Wrong With You » de Combichrist, l’excitation est très vite retombée. Letz parvient pendant les première minutes à obtenir ce qu’il veut du public mais celui-ci se retrouve finalement les bras ballants à attendre poliment qu’on arrête de tarabiscoter les chansons qu’il retrouvera dans leur état naturel, comme il les aime, plus tard dans la soirée.
Mais le DJ a bien d’autres artifices en poche pour relancer la fête à laquelle beaucoup se seraient abstenus de l’inviter, comme ces bâtons fluorescents rouges, d’abord employés pour mimer le sens de la chanson « Pussy » qui passe alors au filtre de sa platine, puis qu’il lance dans la fosse, espérant que cet accessoire, manié par ceux qui auront mis la main dessus, rapporte un peu d’animation… Un effet qui n’aura pas vécu trois minutes…
Enfin, dernière tentative pour se montrer intéressant, sa « Fatality » : retourner l’agacement qu’il peut causer à son avantage : « Vous en avez marre de moi ? Vous avez envie que je vire d’ici ? Vous voulez Rammstein ? Alors criez avec moi :’Fuck the DJ ! We want Rammstein !’ » Mais il a déjà complètement perdu ce public qui n’attend qu’une chose : qu’il arrête de s’agiter et qu’il libère les lieux. La Fatality devient Banality. Il peut sous quelques cris (pas tous amicaux) quitter la scène et ce n’est que quand il n’est plus là que le public appelle Rammstein à la rescousse.
Dommage tout de même que cela se soit passé ainsi car il y avait bien quelques bonnes choses bien trouvées par ci, par là (mais vite perdues) ; et on nous dit qu’à l’after-show, en backstage, il s’est montré plus créatif en matière de dee-jaying sans avoir à ne mixer que du Rammstein.




Quand Rammstein met le feu, ce n’est jamais seulement au sens figuré.
Avant que vous posiez la question, voici la réponse : oui, il y a eu du feu, des lances-flamme, des explosions, de la fumée, Flake s’est fait maltraiter et Till a martelé en rythme son épais quadriceps sur bien des morceaux (il y a même eu un peu de sang vers le sixième morceau coulant sur son front, même si on ne sait comment s’est arrivé). A quoi vous attendiez-vous sinon ? C’est un show de Rammstein, quoi ! On vient tous pour ça, peut-être plus encore que pour la musique. On veut voir comment ils vont nous en mettre plein la tronche avec leur puissance sonore, certes, mais aussi avec leur puissance pyrotechnique, pour sentir jusqu’à vingt mètres la chaleur des boules de feu (on en vient même à se demander comment ils peuvent tenir une heure et demi en se tenant parfois à quelques centimètres des bouches de l’enfer), être surpris par les détonations et même pour l’humour (parfois graveleux) de certaines scénographies.
D’ailleurs, ceux qui ont déjà pris le temps de regarder le live Völkerball, par exemple, y retrouveront une bonne partie de ce qu’ils y ont vu et aimé : Flake dans une marmite arrosée au lance-flamme pendant « Mein Teil », l’arc de feu et les coups de boule à distance entre le chanteur et le guitariste durant « Du Riechst So Gut », les crache-feu placés devant la bouche, le cascadeur transformé en torche humaine… Mais jamais trop de spectaculaire pour faire spectaculaire comme cela s’était vu en 2009, cachant même les musiciens derrière les effets. Cette fois point trop de diversions qui écartent même l’idée qu’on est venu voir un groupe de musique : la musique est là et la musique est bonne (non, on ne t’a pas appelé Jean-Jacques). Deutsche qualität, tout roule comme un bonne mécanique allemande, au rythme répété à la perfection, et sans fausse note dans la mélodie. Les seuls choses qui y ressemblaient étaient quelques larsens sur les notes les plus aiguës, notamment au synthé ; merci la Halle Tony Garnier et son acoustique d’abattoir mais cette fois, par bonheur, on n’aura quand même pas à faire tout un paragraphe là-dessus.



Du coup, est-ce que tout est dit ? Nein ! Certainement pas ! Comme nous le disions en introduction, Rammstein a préparé un tout nouveau spectacle pour cette tournée. Après les concerts best-of de 2012, que pouvait faire le groupe en plus ? Eh bien, ne pas faire de concert best-of pour commencer. Car c’est chouette pour les fans de jouer tout ce qu’ils aimeraient entendre mais un groupe n’est pas obligé d’être un juke-box vivant qui ne jouerait que ses tubes et toujours dans le même ordre. Même si, dans le cas de Rammstein, des tubes, dans leur discographie, où qu’on regarde, il est difficile de ne pas en croiser un à chaque coin. Mais ça ne l’empêche pas en ce moment de se passer de titres comme « Mutter », « Amerika », « Reise, Reise », « Los », l’un de ses plus récents single « Mein Land », et même « Engel ».
Alors, qu’est-ce qui reste ? Suffisamment de choses, comme vous pouvez le voir dans la setlist plus bas avec même une très belle surprise (qu’on espérait tout de même avoir) : « Mein Hertz Brennt » au piano au tout début des rappels, avec seulement Flake au piano (et non sur un synthé, on fait les choses bien) et Till seul dans un faisceau de lumière rouge, le noir tout autour (comme un négatif de la pochette du single), et le public qui se laisse bercer.
Finalement, sans le souci d’un spectacle trop envahissant, avec une musique parfaitement interprétée et une setlist relativement « audacieuse » mais avec toujours cette masse de hits industriels qui fait remuer la salle comme un seul homme sans avoir à y penser, on peut se laisser aller à l’analyse de ce qu’il se passe concrètement sur scène. Car Rammstein est un groupe qui pense (peut-être pas autant que son grand-frère Laibach mais quand même) et donc qui mérite d’être pensé.


Rammstein : une histoire de révolte, d’asservissement, puis de libération totale.
Tout a commencé par un rideau couleur ferraille, au motif en écailles de tortue qu’on a bien le temps d’admirer pendant une demi-heure après la première partie. Puis la lumière diminue, le public crie déjà sa joie, les projecteurs s’allument derrière le rideau laissant transparaître les membres du groupe mais pas de Till à l’horizon pour l’instant. « Ich Tu Dir Weh » lance la machine indus, les premiers coups de batterie donnent le signal du début de la charge pyrotechnique, faisant choir la fine barrière qui séparait les musiciens du public. Bienvenue dans le théâtre de Rammstein. On retrouve à peu près le même décor que dans le clip du morceau joué (ce qui nous ramène quand même en 2009), jusqu’au costume de lumière de Flake et ses synthés posés sur un tapis de course sur lequel il va pouvoir manger des bornes.
Puis, en regardant le fond de la scène, on comprend que ce n’était pas des écailles de tortues qu’on devinait sur le rideau, mais l’extérieur d’une ruche, avec la forme des alvéoles qu’on retrouve dans le décor de scène, l’intérieur même de la métaphore la plus stricte de la société ouvrière, industrielle, hyper-organisée, où nul n’a d’identité en dehors de l’essaim, comme dans une fosse.
Puis vient la reine des abeilles. Till Lindemann, dans une énorme doudoune en fourrure rose bonbon, les cheveux teints en blond peroxydé le faisant ressembler à une starlette bodybuildée, descendant sur une plateforme mécanique. Le rose disparaitra vite de la scène pour laisser juste le blond pâle le faisant passer pour une version plus musclée du chef des Replicants de Blade Runner (joué dans le film de Ridley Scott par Rutger Hauer), le chef d’une révolte ouvrière, des sans âme qui viennent prendre le contrôle de leur vie en tentant de prendre le contrôle de la ruche qui la leur a prise. Une révolte qui se fera dans le feu et la poudre et laissera des cendres sur son passage, « Asche Zu Asche ».
Mais alors que les insurgés de l’industrie viennent de consommer une victoire après avoir tiré à volonté – Feuer Frei ! – en faisant passer un des leurs à la casserole sur l’air de « Mein Teil », voilà que les alvéoles de la ruche disparaisse. Sont-ils libres ? Non, ils sont pris dans une toile noire, une mélancolie les prend sur l’air de » Ohne Dich » et les maintient pour qu’ils offrent à leur nouveau maître, le public, quelques flatteries : « Du Riechst So Gut ». Mais ces insurgés se refusent finalement à lui jurer fidélité sur « Du Hast », pour se laisser aller à la luxure sur l’air de « Bück Dich », Flake se fait chienne pour le maître de la révolte qui envoie ses fluides sur la foule à laquelle il ne se soumet pas et impose finalement sa volonté : « Ich Will ».


Rammstein : les grands prêtres du dieu Pyrotechnie.
Mais il s’érige alors lui-même une idole, un Dieu Soleil à son image, symbolisé par l’initiale de son nom incrustée dans une croix. Et il n’y a alors qu’une solution pour s’en libérer : le sacrifier dans un ultime holocauste (ouvrez une encyclopédie pour éviter tout amalgame dans votre pensée). « Hier kommt die Sonne », non. Ainsi s’en va le Dieu Soleil.
Alors c’est fini ? Ce serait pas mal quand même, après un tel sacrifice rituel, que faire d’autre ? Fin de l’opéra, tomber de rideau. Non, quand Rammstein s’est libéré de tout, même de lui-même érigé en idole, il peut tout se permettre, même se laisser aller à la luxure, jusqu’à l’absurde, même s’il l’avait suffisamment prouvé avant sur « Bück Dich », grâce au tube « cul-cul » (il n’est quand même question que de Q dans cette chanson) qu’est « Pussy » pour une ultime bacchanale dans la mousse.
Au bout d’une heure et quart, nous avions eu les rappels. A 22h30 exactement, le show prend fin sous les hourras, précis comme une montre allemande. Rammstein a renouvelé sa domination sur Lyon pour encore quelques années avec l’énergie d’un panzer.
Pour finir, nous aimerions dédier ce reportage à la pauvre petite chauve-souris qui s’était égarée dans la Halle et qui fut grandement perturbée par les vibrations produites par les artistes ce soir-là. C’est pour toi, petit chiroptère !
Setlist de Rammstein (source: Setlist.fm)
Ich Tu Dir Weh
Wollt Ihr Das Bett In Flammen Sehen?
Keine Lust
Sehnsucht
Asche Zu Asche
Feuer Frei!
Mein Teil
Ohne Dich
Wiener Blut
Du Riechst So Gut
Benzin
Links 2-3-4
Du Hast
Bück Dich
Ich will
Rappels :
Mein Herz Brennt (version piano)
Sonne
Pussy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo
Steeler
avatar

Nombre de messages : 5499
Age : 50
Localisation : la tour du pin 38
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Ven 26 Avr 2013 - 17:59

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo
Steeler
avatar

Nombre de messages : 5499
Age : 50
Localisation : la tour du pin 38
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Sam 25 Mai 2013 - 22:20



Crucified Barbara / Raz' Rockette ,Bourgoin Jallieu ,les abattoirs le 24/05/2013


Ce soir concert aux Abattoirs à Bourgoin-Jallieu pour une soirée 100% ROCK N GIRLS, mon pote Domm est venu spécialement pour l'évènement cheers ,Raz’Rockette est un trio rock féminin ,Musicalement c'est un croisement entre Green day ,avril Lavigne et un chant a la Bangles dixit Domm ! sympa au commencement ,le show s'éternise avec des titres a tiroirs pas toujours de bonne facture !

Crucified Barbara investi la scène des abattoirs avec rage sur le titre The Crucifier ,le groupe est un condensé puissant de heavy-metal et de rock’n’roll qui déménage tous sur son passage ! les classiques défilent avec bonheur , Shut Your Mouth ,Rock Me Like the Devil , Motorfucker , Jennyfer,Into the Fire et j'en oubli !
Killed by Death de Motorhead chanté par Klara Force fait chaviré le public déjà conquis par ce combo
alliant le charme des quatre belles avec un rock puissant et sans concession, agrémenté de ce petit quelque chose qui fait que l'on craque !
Mia Coldheart est une sacré chanteuse avec un coffre et une hargne communicative et que dire de la section rythmique Ida Evileye et Nicki Wicked ,cette dernière martelant c'est fut comme si sa vie était en jeu !
Everything We Need et Sex Action concluant ce show 1h 20 qui a passé a toute vitesse ! un peu moins de Raz’Rockette et un peu plus de Crucified Barbara ,nous aurons bien plus ravi Domm et moi !
c'est avec regret que nous prenons congé de nos 4 belle Suédoises après un show de qualité ,pas celui de l'année ,mais le genre de concert qui vous donne la pèche ,qui fait plaisir au public et ou elles se donnent a fond ,sans prétentions mais avec le cœur !une bien belle soirée !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo
Steeler
avatar

Nombre de messages : 5499
Age : 50
Localisation : la tour du pin 38
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Ven 7 Juin 2013 - 20:34



Iron Maiden / Voodoo six , Paris - Bercy le 05/06/2013


Direction Paris pour mon dixième concert de Maiden depuis 1986 et la tournée somewhere in time ,sur le quai de la gare, j’ai le plaisir de rencontré Laurent « thelols666 « du forum Iron Maiden France ,une belle discussion et un beau moment qui se poursuivra dans le train .
C'est par une belle journée ensoleillé que Maiden s'invite à Bercy pour son show " Maiden England «, le concert est complet depuis très longtemps , et la foule immense qui attend l’ouverture des portes trépigne d’impatience .
Ce sont les Britanniques de Voodoo Six qui assurent la première partie, un bon groupe de hard rock classique qui délivre une musique plaisante tout au long des 42 minutes de leur prestation, bon chanteur, bon musiciens servi par des titres de bon aloi !
Setlist :

Falling Knives
Sink or Swim
Doing Me Wrong
Take the Blame
Feed My Soul
Long Way From Home


20h43 Doctor Doctor retenti, l’excitation de la salle est à son comble, l’intro suivi des premières notes de Moonchild voit le groupe déboulé sur scène au milieu de la pyrotechnie, le son est bon ,pas fabuleux ,mais de bonne qualité quoique un poil fort !
Can I Play with Madness suit, le public est très réactif et communie avec le groupe, c’est un bonheur de pouvoir le partagé ! The prisoner est introduit sur les images de la série, quel plaisir s’entendre ce titre, première constatation Adrian est dans un grand jour, toute ses interventions sont d’une qualité irréprochable (a-t-il de mauvais jour ?) 2 Minutes to Midnight enchaine, pas de temps mort ,le groupe est remonté comme une pendule ! première pause, Bruce commence a nous présenté la chanson suivante, mais nous sommes le 05 juin et le public connait cette date et le fait savoir , ''Happy Birthday Nicko'' chante les spectateurs ,61 ans le monsieur et toujours bon pied ,bon œil !
Retour au show avec Afraid to Shoot Strangers, quel titre ,un pur bonheur de l’entendre , The Trooper sur vitaminé suit ,repris par le public ! The Number of the Beast et Phantom of the Opera suivent dans l’allégresse general !
Eddie en général Custer débarque sur "Run To The Hills",le guitariste Jannick Gers est toujours dans le collimateur de la mascotte , Wasted Years avec un Adrian Smith de gala ,quel virtuosité dans ses solos ,un régal pour les oreilles tous au long du concert ,contrairement à Dave Murray inhabituellement brouillon et a un Jannick Gers cantonné à un rôle d’amuseur .
Seventh Son of a Seventh Son passé très bien sur scene , The Clairvoyant suivi par le très beau Fear of the Dark repris par les 17000 personnes du public finnissent de comblé les fans .Iron Maiden venant conclure le show avant les rappels .
Aces High , The Evil That Men Do et Running Free termine ce superbe concert ,Maiden vieilli très bien sur scene ,1h50 de bonheur ,que demandé de mieux ! Bruce égal a lui-même , Steve Harris a toujours cette rage , et Nicko McBrain un métronome !

Setlist :

Doctor Doctor
intro
Moonchild
Can I Play with Madness
The Prisoner
2 Minutes to Midnight
Afraid to Shoot Strangers
The Trooper
The Number of the Beast
Phantom of the Opera
Run to the Hills
Wasted Years
Seventh Son of a Seventh Son
The Clairvoyant
Fear of the Dark
Iron Maiden
Rappel :
Aces High
The Evil That Men Do
Running Free







1. Moonchild
2. Can I Play with Madness
3. The Prisoner
4. 2 Minutes to Midnight
5. Afraid to Shoot Strangers
6. The Trooper
7. The Number of the Beast
8. Phantom of the Opera
9. Run to the Hills
10.Wasted Years
11.Seventh Son of a Seventh Son
12.The Clairvoyant
13.Fear of the Dark
14.Iron Maiden
15.Aces High
16.The Evil That Men Do
17.Running Free

photos faite par mon frère cheers







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the sentinel
Hellion
avatar

Nombre de messages : 1966
Age : 48
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Ven 7 Juin 2013 - 20:57

j'aime bien Maiden sans étre un grand fan , j'ai vu 2 fois avec bruce une foi avec blaze et récemment paul di anno en solo qui sur 18 titres a chanté 13titres de maiden
un show de Maiden c'est toujours bon a voir et surtout a entendre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo
Steeler
avatar

Nombre de messages : 5499
Age : 50
Localisation : la tour du pin 38
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Mar 22 Oct 2013 - 18:25



Annihilator/ The generals , 20/10/2013 au Ninkasi kao , Lyon


Annihilator s'invite dans la capitale des gaules ,pour venir défendre feast , le dernier né du combo Canadien ,The generals s'occupe d'ouvrir les hostilités en ce début de soirée .

Après les salutations d'usage avec toutes les connaissances forgées au cours de nombreux concerts, je croise Georges, un routier qui vient livrer très souvent à mon entreprise, mais jamais la passion du métal n'avait été évoquée, voilà la chose faite ! Nous assisterons au concert ensemble.

La petite salle du Kao se rempli très rapidement, un public hétéroclite se presse dans une salle surchauffé ou l'attende est palpable, teinté excitation.

The generals investi la scène à 20h05 pour un set de death métal influencé par une musique que le groupe Entombed n'aurait pas renié ,le son plus que moyen sur les 2 premiers s'améliore ensuite , orgie de décibels au programme , 30 minutes de brutalité musicale pour la joie d'un public réceptif , mais le clou du spectacle se déroule sous mes yeux ,a la barrière ou je me trouve , ou la vrai groupie , rencontré à l'entrée ,petite quarantaine ,maquillé comme une voiture volé et habillé de façon des plus suggestive headbang comme si le diable avait pris possession de son corps , interpelles les roadies pour savoir si elle peut les rejoindre dans le tour bus , le set a peine terminé , les musiciens enlevant leur propres matériel , la groupie s'agrippant au bras d'un des guitariste s'en va avec lui , elle n'est pas revenu voir Annihilator !!! La demoiselle était motivé les musiciens Suédois The generals, sont aux antipodes de Joey Tempest ou de John Norum !
20h15 Annihilator déboule avec Alison hell , morceau du premier album et le ton est donné , ce soir pas de concession , le groupe est en forme et le fait savoir , Jeff Waters est heureux d’être là ,comme Wolf Hoffmann ,il va sourire du premier au dernier morceau , c’est un bonheur de le voir ainsi alliant ses solos effectués avec brio et dextérité et ses parties de chant . Dave Padden est un superbe pendant a Jeff , son chant est à la hauteur de l’évènement et c’est un plaisir de l’entendre , le groupe a deux têtes maintenant , la section rythmique est un rouleau compresseur sans faille , laminant tout sur son passage . Les titres s’enchainent avec bonheur ,le son est impeccable , Set the World on Fire , Never, Neverland , W.T.Y.D. sont des délices . 3 titres du nouvelles albums sont interprété No Way Out, Smear Campaign , Deadlock se fondent à merveille dans la set list . Le nouveau batteur nous gratifie d’un très bon solo , qui ne fait pas retombé l’ambiance , l’atmosphère est torride ,il fait plus de quarante degré ,et les slammeurs de tout poil , s’en donne à cœur joie avec la bénédiction de Jeff Waters , qui indique a ses roadies de ne pas intervenir .Le show se conclu avec Ultra-Motion et King of the Kill ,2 h00 de spectacle de grande qualité et un public conquis , Annihilator se bonifie avec le temps , espérons que Jeff puisse conservé ce line up de premier plan ! Une belle réussite !

intro

1.Alison Hell

2.W.T.Y.D.

3.Knight Jumps Queen

4.Reduced to Ash

5.Set the World on Fire

6.Refresh the Demon

7.Never, Neverland

8.No Zone

9.Carnival Diablos

10.Fiasco

11.Bliss

12.Second to None

13.I Am in Command

14.Phoenix Rising / Sounds Good to Me / Snake In the Grass
drum solo)

15.No Way Out

16.Smear Campaign

17.Time Bomb

18.Ambush

19.Deadlock

20.Ultra-Motion

21.King of the Kill
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kisslolo
Steeler
avatar

Nombre de messages : 5499
Age : 50
Localisation : la tour du pin 38
Date d'inscription : 30/03/2011

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Ven 29 Nov 2013 - 21:59



Lesoir/The gathering le 27/11/2013 au Ninkasi Kao Lyon

En ce mercredi glacial ,je me rend au concert de the Gathering avec une collègue de travail ,grâce a 2 billets offert ! cadeau empoisonné ? Le dernier album étant d'une platitude sidérante ,a son écoute elle ferait passé Céline Dion pour du trash c'est dire !
La salle du Kao sonne le creux , étonnant de voir le guitariste ,le clavier et le batteur de the Gathering tenir leur stand de tee shirt ! Lesoir attaque leur set pour 45 minutes de rock atmosphérique sans grand génie , la chanteuse fait ce qu'elle peu , le groupe est très jeune et malheureusement pour le public , les compositions sans grande créativité ne captive pas grand monde !
Le soir démonte son matériel et deuxième surprise c'est les membres de the Gathering qui installe leur propre matériel !
Les musiciens jouent bien , mais pour le hard rocker que je suis c'est un long calvaire , c'est un long ronronnement linéaire , pas d'envolé , rien c'est plat , pas de saveur , la communication avec un public succin est dérisoire , la salle ne s'est pas rempli , 200 personnes a tout cassé , un vrai bide ! c'est avec un réel bonheur que le concert se termine ! a moins d'être un inconditionnel du groupe , je conseille au autre de passé leur chemin !


1. Paper Waves
2. Meltdown
3. Shot to Pieces
4. All You Are
5. Heroes for Ghosts
6. Great Ocean Road
7. In Motion #1
8. Broken Glass
9. Souvenirs
10. Gemini I
11. Eléanor
Encore:
12. I Can See Four Miles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BDC Iron
Hellrider
avatar

Nombre de messages : 4084
Age : 37
Localisation : Soligny-la-Trappe (61)
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   Ven 29 Nov 2013 - 22:17

Bon bein au moins ca c'est fait ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.roudoudou.com/iron/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Compte-rendu de concerts   

Revenir en haut Aller en bas
 
Compte-rendu de concerts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ATTENTION] le compte-rendu de l'autopsie de Michael Jackson circulant sur le net est faux
» AC/DC - NICE LE 15/06/2010-COMPTE RENDU.
» MON COMPTE RENDU THEATRE
» JEAN-PHILIPPE SMET au théâtre : compte rendu
» petit compte rendu SOCHAUX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Judas Priest :: En Général :: La Musique en général-
Sauter vers: