Le Forum Francophone du Priest
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 STATUS QUO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Quel est votre album favori?
Picturesque matchstickable messages from the status quo (1968)
0%
 0% [ 0 ]
Spare parts (1969)
0%
 0% [ 0 ]
Ma kelly's greasy spoon (1970)
0%
 0% [ 0 ]
Dog of two head (1971)
0%
 0% [ 0 ]
Piledriver (1972)
0%
 0% [ 0 ]
Hello ! (1973)
0%
 0% [ 0 ]
Quo (1974)
0%
 0% [ 0 ]
On the level (1975)
0%
 0% [ 0 ]
Blue for you (1976)
100%
 100% [ 1 ]
Rockin' all over the world (1977)
0%
 0% [ 0 ]
If you can't stand the heat... (1978)
0%
 0% [ 0 ]
Whatever you want (1979)
0%
 0% [ 0 ]
Just supposin'... (1980)
0%
 0% [ 0 ]
Never too late (1981)
0%
 0% [ 0 ]
1+9+8+2 (1982)
0%
 0% [ 0 ]
Back to back (1983)
0%
 0% [ 0 ]
In the army now (1986)
0%
 0% [ 0 ]
Ain't complaining (1988)
0%
 0% [ 0 ]
Perfect remedy (1989)
0%
 0% [ 0 ]
Rock 'til you drop (1991)
0%
 0% [ 0 ]
Thirsty work (1994)
0%
 0% [ 0 ]
Don't stop (1996)
0%
 0% [ 0 ]
Under the influence (1999)
0%
 0% [ 0 ]
Famous in the last century (2000)
0%
 0% [ 0 ]
Heavy traffic (2002)
0%
 0% [ 0 ]
Riffs (2003)
0%
 0% [ 0 ]
The party ain't over yet... (2005)
0%
 0% [ 0 ]
In search of the fourth chord (2007)
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Yann 77
Jawbreaker
avatar

Nombre de messages : 910
Age : 41
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: STATUS QUO   Mer 7 Avr 2010 - 16:46

bio prise sur Wikipédia:

Années 1960
Crée en 1962 dans la banlieue sud de Londres, par trois lycéens, Francis Rossi, Alan Lancaster et Alan Key. John Coghlan les rejoint rapidement à la batterie et Jess Jaworski aux claviers. Le premier nom donné à la formation est The Palladins vite remplacé par The Spectres. Après avoir fait la première partie des Hollies au Orpington Civic Hall, en janvier 1965, les jeunes Londoniens décrochent un contrat d'été de quatre mois au camp de vacances, le Butlin's. Ils décident alors de devenir professionnels provoquant ainsi le départ de Jess Jaworski remplacé par Roy Lynes. Là, ils font la connaissance du guitariste Richard Parfitt, lequel rejoindra le groupe, deux ans plus tard. La formation, après avoir signé, en 1966, son premier contrat discographique avec le label Pye Records et le producteur John Schroeder, décroche son premier hit avec le single psychédélique 'Pictures of Matchstick Men' (n°7 au Royaume-Uni), bientôt suivi du single 'Ice in the sun' (n°Cool. Ce seront, hélas, les deux seuls singles qui rencontreront un certain succès outre-atlantique (n°12 pour 'Pictures of matchstick men' et 70 pour 'Ice in the sun'). L'année 1969 est une année catastrophique pour le groupe qui n'obtient qu'un seul hit mineur avec 'Are you growing tired of my love', n°46 en mai. Abandonné par sa maison de disques, Status Quo n'a qu'une seule et unique solution : Changer de style.

Années 1970
En 1970, Status Quo, métamorphosé, produit un boogie-rock puissant, plein d'énergie et très excitant. Peu enclin à ce genre de musique, Roy Lynes abandonne la formation, en septembre 1970. Les albums 'Ma kelly's greasy spoon' et 'Dog of two head', sortis, respectivement en août 1970 et novembre 1971, témoignent de cette transition. Même si le succès discographique reste mitigé, le groupe acquiert, par ses incessantes tournées, une certaine réputation, en Grande-Bretagne. Mais, c'est surtout, en 1972 que naît le Quo (comme l'appeleront, dorénavant les fans). Les festivals de Lincoln et sutout Reading (au mois d'août) confirment la tendance. La formation y fait un vértitable triomphe. Aussitôt, un nouveau contrat discographique avec le label Vertigo est signé. La première production issue de cette union est le single 'Paper plane' (n°Cool qui sert de locomotive à l'album 'Piledriver' qui sort le 15 décembre 1972. On considère cet album comme le premier vrai Status Quo. Un son énorme, une rythmique de bûcheron, une mise en place géniale, de l'énergie à revendre. L'album restera dans les charts anglais jusqu'en novembre 1973. L'agenda du groupe est, dorénavant, plein. La formation tourne partout dans le monde et donne son premier concert français, le 28 octobre, à l'Olympia de Paris. 'Hello' (que beaucoup considèrent un des meilleurs album du groupe) sort le 28 septembre 1973 précédé de peu par le single 'Caroline' et son inoubliable riff. L'album est, immédiatement n°1 des Charts. L'album "Quo" , et sa magnifique pochette, sort l'année suivante : c'est une véritable tuerie ! Le son des Telecaster saturées surfe sur une base rythmique lourde et sèche. Status Quo se révèle vraiment comme LA référence du boogie rock et l'album peut être considéré comme le plus dynamique de toute la discographie du groupe. Il a été longtemps difficile de se procurer l'édition en compact disc,mais aujourd'hui le tort est réparé et les fans ne tarissent plus d'éloges à son sujet. En janvier 1975, 'Down Down' sera leur seul n°1 outre-Manche. Si les singles sont de réels succès, les albums ne sont pas en reste puisqu' Hello (1973), le sublime "Quo" (1974), On The Level (1975), Blue For You (1976) et 1+9+8+2 (1982) seront classés n°1 des Charts britanniques. Le groupe, alors, composé de Francis Rossi (guitare - chant), Rick Parfitt (guitare rythmique - chant), Alan Lancaster (basse - chant) et John Coghlan (batterie) tourne sans cesse aux quatre coins de l'Europe devant une audience de plus en plus importante. Souvent décrié par la presse spécialisée, Status Quo vend pourtant des disques par camions entiers (115 millions à ce jour dont plus de 4 millions en France) à travers le monde sauf aux États-Unis, où malgré six tournées effectuées, de 1973 à 1976, le groupe sera complètement ignoré[réf. nécessaire].

Le quo effectue son second passage à l'Olympia en janvier 1975 dans le cadre des Musicoramas du samedi après midi, en fin de la première tournée organisée par Christian Brunet en association avec Ludo Debruyns. La représentation est gigantesque. Le public est furieux et Jean Michel Boris devra venir sur scène pour tenter de calmer la salle car les fans ont compris que le concert sera écourté en raison des répétitions du spectacle du soir (Michel Sardou). En octobre 1976, le groupe enregistre à L'Apollo de Glasgow son album live intitulé sobrement 'Status Quo live'. Il est considéré comme l'un des plus beaux albums live de l'histoire du rock et sera disque d'or dans pas moins de dix pays dont la France et l'Allemagne (plus de 500.000 exemplaires écoulés). A partir de 1977, soucieux de séduire le marché américain, le groupe londonien s'octroie les services d'un producteur, Pip Williams. La reprise de John Fogerty, 'Rocking all over the world' se vend à plus de 700.000 exemplaires en Grande-Bretagne alors que l'album du même nom est, à nouveau, disque d'or un peu partout, en Europe. Pourtant, l'Amérique continue à leur tourner le dos et le groupe se décide à abandonner toute tentative de séduction. En juillet et août 1978, Status Quo donne vingt et une représentations en Australie devant plus de 90.000 personnes. L'année suivante, 'Whatever you want', single et album sont, à nouveau, de solides succès (respectivement n°4 et 3 en Angleterre). Pourtant, l'entente au sein du groupe se dégrade, la drogue et l'alcool aidant.

Années 1980
L'année 1980 est marquée par l'absence de concerts. Le groupe a décidé de ne pas tourner pour plusieurs raisons mais surtout parce que Rick Parfitt vit un véritable drame familial avec la perte de sa fille, Heïdi, qui meurt noyée dans sa piscine privée au mois d'août. A la fin de l'année, le single 'What you're proposing' cartonne partout en Europe (n°2 en Angleterre avec 700.000 copies vendues). L'album 'Just supposin' est un bon succès suivi six mois plus tard par la sortie de l'album 'Never too late' au mois de mars 1981. Mais les tensions s'accentuent au sein de la formation. Au mois de novembre 1981, alors que le groupe est présent en Suisse pour y enregistrer l'album du 20ième anniversaire, John Coghlan craque et quitte le studio, en colère. C'est Pete Kircher qui le remplace au pied levé. Andy Bown, qui joue du clavier sur scène avec le groupe, depuis 1976 est déclaré membre officiel. L'album '1+9+8+2' est n°1 des Charts anglais. Mais ce n'est que l'arbre qui masque la forêt. L'enregistrement de l'album 'Back too back', en 1983, est pénible pour tout le monde et le titre 'Marguerita times' provoque le plus violent désaccord entre Rossi et Lancaster, ce dernier allant jusqu'à refuser de participer à la promotion de ce titre. L'année suivante, Status Quo annonce la tournée 'End of the road' qui doit être la dernière, les membres étant arrivés à un point de non-retour. Le dernier concert de cette tournée a lieu au célèbre Milton Keynes devant 48.000 personnes. Pourtant, sur l'insistance de Bob Geldof, l'instigateur du Live Aid, Status Quo accepte de faire l'ouverture avec 'Rocking all over the world'. C'est la dernière apparition scénique de Lancaster. L'année suivante, il quitte le groupe non sans avoir, préalablement, attaqué Francis Rossi et Rick Parfitt en justice pour utilisation frauduleuse du nom. Il perdra et partira définitivement en Australie où il jouera avec The Party Boys puis The Lancaster Bombers. Il sera remplacé par John 'Rhino' Edwards alors que Jeff Rich prendra la place derrière la batterie.Status Quo est relancé ! Une reprise des frères Bolland, In The Army Now, est en 1986 et 1987 n°1 dans la plupart des pays européens (750.000 exemplaires vendus en France). C'est d'ailleurs le seul titre du groupe qui passe encore régulièrement sur les radios françaises, avec Whatever You Want (1979). En 1988, le single 'Burning bridges' est n°5 en Angleterre alors que le groupe donne quatorze concerts à Moscou devant près de 300.000 personnes. Malgré un succès scénique, jamais démenti, force est de constater que le boogie endiablé qui avait popularisé Quo au début des années 70 est, maintenant, bien éloigné, la bande à Rossi plongeant dans une variété bien pâle comme le témoigne l'album 'Perfect remedy' produit en 1989.

Années 1990 et 2000
Au début de l'année 1991, la compilation 'Rocking all over the years' atteint le chiffre d'1 million unités vendues. Le 21 septembre 1991, Status Quo effectue son “Rock ‘til you drop” tour. Le groupe donne quatre concerts majeurs en moins de douze heures dans quatre endroits différents qui sont l’International Center de Sheffield, le SE&CC de Glasgow, le N.E.C de Birmingham et enfin l’Aréna de Wembley. A l’issue du dernier concert, Norris McWhirter, président du Guinness Book of Records monte sur la scène pour officialiser l’entrée du groupe dans son livre. Peu de temps après, l'album 'Rock til you drop' se classe à la 10ième place des Charts britanniques. Les années 90 sont invariablement placées sous le signe de tournées et de participations à des festivals d'été. En 1995, pour fêter les 30 ans de la rencontre entre Rossi et Parfitt, il est édité 'Don't stop', un album de reprises. Il se vend à 300.000 exemplaires en Grande-Bretagne et est certifié disque de platine. L'année suivante, Rick Parfitt doit subir un quadruple pontage coronarien. Deux ans plus tard, l'album 'Under the influence' se veut plus boogie première heure, tendance confirmée par l'excellent 'Heavy Traffic' produit en 2002. Entre-temps, en 2000, Jeff Rich quitte la formation qui recrute Matthew Lettley. Deux autres albums à tendance plus pop, 'The party ain't over yet' et 'In search of fourth chord' voient encore le jour avant que le groupe ne donne deux tournées françaises en octobre 2007 et novembre 2008. Auparavant, le 22 octobre 2006, le groupe s'est produit à l'Olympia de Paris pour un concert mémorable. En septembre 2008, ils sortent une reprise de Whatever You Want en version techno avec le groupe allemand Scooter. Le titre se nomme Jump That Rock et ils apparaissent également dans le clip vidéo.

Leur tube "In The Army Now", est adapté par les Enfoirés en 2009 sous le titre "Ici les Enfoirés".



Picturesque matchstickable messages from the status quo (1968)



Spare parts (1969)



Ma kelly's greasy spoon (1970)



Dog of two head (1971)



Piledriver (1972)



Hello! (1973)



Quo (1974)



On the level (1975)



Blue for you (1976)



Rockin' all over the world (1977)



If you can't stand the heat... (1978)



Whatever you want (1979)



Just supposin'... (1980)



Never too late (1981)



1+9+8+2 (1982)



Back to back (1983)



In the army now (1986)



Ain't complaining (1988)



Perfect remedy (1989)



Rock 'til you drop (1991)



Thirsty work (1994)



Don't stop (1996)



Under the influence (1999)



Famous in the last century (2000)



Heavy traffic (2002)



Riffs (2003)



The party ain't over yet... (2005)



In search of the fourth chord (2007)



Quid pro quo (2011)



Bula quo! (2013)



Aquostic: stripped bare (2014)



Aquostic II: that's a fact! (2016)



Dernière édition par Yann 77 le Lun 31 Juil 2017 - 13:20, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grinder Man
ADMIN - The Metal Angel
avatar

Nombre de messages : 20288
Age : 52
Localisation : Le coeur au Nord et mon âme à l'ouest...
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: STATUS QUO   Mer 7 Avr 2010 - 17:17

Le plus ancien groupe de rock anglais encore en activité et qui peut se targuer d'avoir eu plus de singles "number one" en Angleterre que les Beatles...!!
Je ne suis pas fan mais une écoute de temps en temps ne me déplait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simon1
Metal God
avatar

Nombre de messages : 12784
Age : 50
Localisation : barcelona
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: STATUS QUO   Jeu 8 Avr 2010 - 8:48

i like some songs of they..they were who introduce me into rock world,my mom hace some singles and was my favourite music togheter with creedence clearwater revival(hey tonight,what a good song)..this was befiore i discover themetal music Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris
Jawbreaker
avatar

Nombre de messages : 927
Age : 52
Localisation : Sedan
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: STATUS QUO   Jeu 15 Avr 2010 - 21:10

Mes 2 favoris sont les plus hard, "Quo" et "Blue For You", mais de "Pile Driver" (1972) à "Blue For You" (1976), ils sont tous très bons, quel son de guitare massif pour l'époque !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann 77
Jawbreaker
avatar

Nombre de messages : 910
Age : 41
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: STATUS QUO   Ven 29 Avr 2011 - 12:52

le nouvel album du Quo sort le 27.05.2011 et se nomme "quid pro quo", perso je l'attend de pied ferme!!!!!

tracklisting:

1. Two way traffic
2. Rock'n'roll'n'you
3. Dust to gold
4. Let's rock
5. Can't see for looking
6. Better than that
7. Movin' on
8. Leave a little light on
9. Anyway you like it
10. Frozen hero
11. Reality cheque
12. The winner
13. It's all about you
14. My old ways
15. In the army now (2010)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Electric eye
avatar

Nombre de messages : 1495
Age : 55
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: STATUS QUO   Mar 13 Aoû 2013 - 21:24

Y a du lourd qui va sortir le 14 septembre !!!!!!!!!

http://www.statusquo.co.uk/reunion/#.UgqgaD9wc0w
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-sabbath.board-realtors.com/index.htm?sid=92d940bea7
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: STATUS QUO   

Revenir en haut Aller en bas
 
STATUS QUO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Status Quo Le Double Disque d'Or de Status Quo
» status quo a cahors en 2010
» Status Quo à Ostende, côte belge le 10 juillet 2010
» Status Quo à Strasbourg le 21 mai
» STATUS QUO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Judas Priest :: En Général :: Au delà du royaume du Priest-
Sauter vers: